Avoir un bébé au Canada

Tout ce qu’il faut savoir … ou presque.

Je suis tellement heureuse d’écrire ces lignes, depuis le temps que je voulais lancer mon propre blog, quoi de mieux que de vous parler de naissance pour marquer son lancement. J’espère que cela vous plaira, répondra à vos questionnements et surtout vous sera utile.

Vous l’aurez compris, dans ce billet je vais vous partager mon expérience de suivi de grossesse et naissance au Québec. J’ai fait le tour sur la toile ; vous aller y trouver beaucoup de vidéos qui relatent leurs expériences, vous trouverez également divers articles pour expliquer quoi mettre dans la valise du futur bébé et la vôtre, comment se passe les soins, qu’est-ce qui est fourni ou pas, bref c’est très riche en informations dans ce sens, je vous recommande fortement de les consulter.  

Par contre je n’ai pas trouvé de ressources ou de retour d’expérience qui expliquent les démarches administratives à suivre pour le suivi de grossesse, personnellement j’ai été guidé par une de mes proches qui est déjà passé par là et j’ai eu à guider à mon tour plusieurs futurs mamans c’est là que j’ai compris que ce genre d’informations n’étaient pas disponibles ou pas assez complète et que j’ai eu l’idée de vous partager cela étape par étape me basant sur ma propre expérience et celle de mon entourage.

Je précise que cela concerne le Québec, à Montréal plus précisément, c’est possible que cela se passe autrement dans l’une des régions Québécoises ou ailleurs au Canada.

Je ne fais que partager, je ne suis pas une source officielle, si vous avez des informations complémentaires n’hésitez pas les partager pour aider d’autres futures mamans.

La première question que vous allez vous posez est : serais-je prise en charge ? qu’est ce que j’aurais à payer ? etc.…  Il faut savoir qu’au Québec cela dépend de votre statut ; si vous êtes résidente permanente la réponse est oui, que vous ayez votre carte RAMQ ou pas, d’ailleurs cela est précisé sur le document que l’on vous remettra au niveau de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) et sur leur site officiel. Une nouvelle arrivante enceinte est prise en charge et ce même en période de carence. Si vous êtes étudiante étrangère les frais de l’accouchement et du séjour à l’hôpital seront à votre charge les tarifs varient d’un hôpital à un autre, le prix dépendra également des soins qui seront administrés selon le cas et les éventuelles complications, cependant il faut compter un minimum de 9000$ pour un accouchement à voix basse sans complications avec épidural et deux nuitées à l’hôpital, encore une fois tout dépend de l’hôpital, de ses tarifs et de son mode de fonctionnement, mais pour certains hôpitaux vous aurez à payer une partie à l’admission et le reste vous sera facturé et que vous pouvez régler par fraction, si vous êtes dans ce cas renseignez-vous auprès de votre lieu de naissance avant afin d’éviter toute mauvaise surprise. Sachez également que certaines assurances privées couvrent cela à certaines conditions.

Si vous êtes ailleurs au Canada, vous trouverez l’information concernant la prise en charge au niveau du site officiel de l’assurance maladie de votre province. Exemple ; en Ontario c’est couvert si vous avez le statut de résidente ou citoyenne et que vous possédez la carte santé de l’Ontario, si vous êtes résidente en période de carence, en temps normal cela n’est pas pris en charge, donc à vos frais, mais durant cette pandémie de Covid19 le délai de carence a été aboli et les suivis sont pris en charge avec ou sans carte, cependant ils ne savent pas pour combien de temps, c’est pour cela que je vous recommande fortement de vérifier auprès des sites officiels et appeler si l’information n’est pas claire, si vous vous trouvez actuellement à l’extérieur du Canada demandez à une personne qui y habite d’appeler pour vous, si vous ne connaissez personne contactez-moi en privé ici ou via mes réseaux sociaux et je ferai cet appel pour vous.

Je vous laisse ci-après un lien utile qui vous mènera vers le site officiel de la santé de votre province respective : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/cartes-sante.html

Alors comment procéder ? vous pensez être enceinte ? vous avez fait un test d’urine et il est positif ? félicitation ! la première étape est d’appeler pour « décrocher » un rendez-vous pour un suivi de grossesse. Ce qu’il faut savoir ; pour un suivi au Québec vous n’avez pas besoin d’avoir un médecin de famille attitré ou en encore en consulter dans une clinique sans rendez-vous pour vous référer à un spécialiste. En fait, théoriquement, vous avez le choix d’être suivi par une sage femme, un médecin de famille ou un obstétricien, dans la pratique c’est une autre histoire ; trouver une place est un vrai casse tête dans la région Montréalaise, du moins c’était mon cas et de beaucoup de femmes que je connais, j’ai dû appeler presque tous les hôpitaux et cliniques de l’île sans succès, mon cas ne pouvait pas être suivi par une sage femme vu que j’avais fait une fausse couche quelques mois avant. J’ai fini après plusieurs appels infructueux par trouver une place dans une clinique de gynécologues au centre ville qui procède aux accouchements au niveau du CHUM aussi au centre ville. Ayant vécu un accouchement en Algérie et au Canada je peux vous faire une petite comparaison au niveau du suivi, au niveau du service par contre il n’y a pas photo !

Donc vous appelez et vous demandez un rendez-vous pour un suivi de grossesse, on vous posera une série de questions, ayez en main votre dernière date de menstruation.

Lors de votre premier rendez-vous on prendra votre tension artérielle, votre poids etc. pour ma part ça a été fait par une infirmière, elle m’a fait également renseigner un formulaire sur mes antécédents médicaux et m’a remis ma prescription pour les prises de sang et d’urine, s’en est suivi ma consultation avec l’obstétricienne, examen gynécologique et l’écoute du cœur de bébé.

La première différence que j’ai relevé, est qu’il n’y a pas de prise de sang pour confirmer la grossesse, la seconde est qu’au Québec on ne fait pas non plus de test de toxoplasmose ! À mon grand regret j’ai dû me passer de sushis durant neuf long mois, autant vous dire que c’était une torture pour moi …

L’infirmière m’a expliqué qu’ils ne le faisaient que sur demande, chose que je n’ai pas vérifié sur ma prescription pour les tests à faire. D’après elle tout est pasteurisé au Québec et si on a un chat on évite de changer la litière, donc le test n’était pas systématique comme en Algérie ou en France par exemple.

On vous remettra un guide gratuit « Mieux vivre avec votre enfant, de la grossesse à deux ans », une sorte de bible de la grossesse et de la maternité très riche en informations disponible aussi en ligne à l’adresse suivante : https://www.inspq.qc.ca/mieux-vivre

Suite à ce premier rendez-vous s’en est suivi une consultation toute les 4 semaines et ce de la 12 à la 30ème semaine de grossesse, ensuite toute les 2 semaines jusqu’à la 36ème semaine, par la suite une visite toute les semaines jusqu’à l’accouchement.

Pour les échographies contrairement à ce que j’avais vécue avant où j’avais une échographie à chaque mois, ici j’ai eu droit en tout et pour tout à trois échographies ; une première en début de grossesse, une seconde à la 20ème semaine où on vous propose de connaître le sexe du bébé, vous pouvez également demander de vous remettre le résultat dans une enveloppe, la remettre à un proche pour organiser une cérémonie de révélation du sexe (Gender Reveal) si vous le souhaitez, et enfin une dernière échographie en fin de parcours.

C’est le même médecin qui m’a suivi tout le long de ma grossesse (le médecin peut changer en cas d’indisponibilité) et j’ai eu la chance qu’elle soit présente le jour de mon accouchement à l’hôpital même si ce n’est pas elle qui a procédé à celui ci, mais on l’a prévenu et elle est venue me voir dans la salle d’accouchement.

D’ailleurs c’est souvent le cas, que le médecin qui vous a suivi ne soit pas celui qui vous accouche, sauf si vous êtes suivi par une sage femme, n’oubliez pas de poser la question pour savoir à quoi vous attendre.

Si vous êtes amené à faire vos échographies en clinique privée, ce qui a été mon cas cause d’indisponibilité en milieu hospitalier (pas de rendez-vous disponibles), vérifiez si vous devez avancer les frais et vous faire rembourser ou si c’est pris en charge.

Des tests se feront aussi durant la grossesse comme par exemple pour la trisomie 21 que personnellement je n’avais pas fait par choix.  

À présent vous avez votre médecin et vous êtes suivi, un gros stress en moins avouez le.

La seconde étape consiste à vous inscrire pour des cours prénataux, chose que je vous recommande fortement surtout s’il s’agit de votre premier bébé, vous trouverez diverses ressources, personnellement j’ai eu recours à un organisme communautaire de quartier, les cours étaient assurés par des sages femmes du CLSC, c’était des cours de qualité et totalement gratuits. Je vous conseille donc de vous rapprocher des organismes prêts de chez vous ; vous pouvez trouvez cela facilement à laide du site https://www.211qc.ca/.

Si vous êtes à Montréal comme moi, je vous recommande, et ce dés les premières semaines, de joindre le centre diététique de Montréal, ils fournissent divers services. Selon votre situation vous pouvez avoir un suivi avec une diététicienne durant toute votre grossesse à partir de la 20ème semaine si je ne me trompe pas. Ils offrent également des ateliers sur la diversification alimentaire, la jalousie des frères et sœurs, l’allaitement et pleins d’autres ateliers tout aussi instructifs.

C’est ouvert à tous et dans les deux langues Français et Anglais, ça vous permet également de rencontrer d’autres mamans, d’échanger et de socialiser, quand on arrive on connaît peu de monde et c’est important de s’entourer durant cette période où nos hormones ne sont pas forcément nos meilleurs amis.

Pour les personnes qui ne sont pas à Montréal le dispensaire publie sur son site très riche en informations (grossesse, allaitement, nutrition, etc.) Et en cette période de pandémie ils offrent les ateliers en ligne.

Accueil

Personnellement j’ai été très satisfaite de leurs services et je trouve que c’est un organisme à encourager et il devrait y avoir plus de monde à leurs ateliers, n’hésitez pas à consulter leur site internet et à leur faire part de votre situation ils pourront par exemple vous orienter si vous n’avez pas d’assurance par exemple.   

Autre ressource importante, surtout pour celles qui n’ont personne pour les accompagner durant la grossesse et le jour de l’accouchement vous pouvez en faire la demande gratuite auprès ce cet organisme d’alternative naissance, on appelle cela ici une Doula je vous laisse le lien tout y est expliqué :  http://alternative-naissance.ca/fr/index.php

On arrive au jour J ! Et oui Bébé ne peut pas rester indéfiniment dans le ventre de maman, et avouez qu’au bout de neuf mois vous n’avez qu’une envie ; qu’il ou elle sorte ! et de remanger des sushis …   

Le jour de l’accouchement s’est déroulé parfaitement dans les meilleures conditions qui soient, malgré les légères complications que j’ai eu, le personnel a géré cela sans me stresser, même si j’ai remarqué une agitation et des échanges de regards inquiets, mais ils ont été à la hauteur de la réputation du CHUM. Ils ont fait de mon expérience un agréable souvenir.  

Le service post accouchement fut tout aussi parfait, pour résumer ; j’ai eu droit à deux personnes de ma famille pour m’assister durant la naissance, ensuite j’ai passé deux nuits à l’hôpital, chambre individuelle et mon conjoint est resté avec moi. Notez que ceci n’est pas le cas dans tous les hôpitaux, dans certains d’entre eux pour avoir une chambre individuelle faut avancer des frais et les conditions ne sont pas aussi optimales.  

Si c’est votre premier bébé on vous proposera de vous accompagner pour son premier bain, vont également défiler plusieurs conseillers et praticiens pour voir si tout va bien pour vous deux mais aussi pour parler de vaccins, de l’allaitement et du retour à la maison, d’ailleurs le siège auto est obligatoire, sans cela votre enfant ne sortira pas de l’hôpital, un infirmier viendra vérifier le tout avant le retour à la maison.

Une fois à la maison, souvent une infirmière du CLSC de votre quartier se déplacera à la maison, on peut aussi vous demander de vous déplacer.   

Je sais que ce billet diffère à quoi je vous ai habitué mais j’ai tellement d’informations à mon niveau et je voulais les partager en espérant que cela vous aidera à vous préparer au mieux et faire de votre maternité une expérience agréable.

N’hésitez pas à partager en commentaire votre propre expérience, je sais que toutes les femmes n’ont pas vécues de la même manière.

  

18 commentaires

  • Keltoum

    Bravo je tien personnellement à te félicite bonne continuation avec ton bébé
    Sa me fais tellement plaisir devoirs des femmes algériennes et immigrantes aller loin
    Je t’encouragerais sur les réseaux
    C’est vraiment original le nom très bonne idée
    Je suis en plein écriture ✍️ pour le mien 🤫

  • Kamila

    Félicitations pour ton blog, et bravo d’aider les femmes qui viennent peut être d’arriver et qui ont besoin de conseils.
    On ne sent pas que c’est long, tu as une belle façon d’écrire et on ne se lasse pas de lire .
    Bonne continuation, j’ai hâte au prochain article.

    • Guy Martin

      Super mon amie pour cette expérience. Beaucoup l’utiliseront comme base de données pour leur premier accouchement. Vas de de l’avant dans tes investigations.

      • HFZ SID

        Hello et merci Nassima pour cet article bien détaillé 🙂 un article de presse yooo :p . Alors moi j ai vécu deux accouchement ici à Montréal au niveau de l’hôpital Maisonneuve Rosememt. Le premier accouchement le 27 septembre 2016 Et le 2ème le 17Avril 2020 en plein confinement et en plein Covid19 … Moi pr avoir un médecin j ai appelé plusieurs médecins , plusieurs cliniques mais sans résultat, j ai appelé le 811 et ils m ont donné deux adresses, j ai appelé ! Pas de résultat alors j ai appelé le CLSC j ai raconté mon histoire et hamdouAllah ils m ont contacté quelques jrs après par e-mail me donnant les coordonnées du médecin et de la clinique (une clinique que j ai déjà appelé une semaine auparavant) et la chose la plus cool en tout ça c est que ce médecin est devenu mon médecin de famille et du bébé (c est de la chance mais grave parceque pr avoir un médecin de famille c est le parcours du combattant ici . Je vais penser à jouer au LOTO HHHH )
        Concernant l’accouchement la première fois c était péridurale et j ai rien senti mais le 2ème sans péridurale et j ai tt tt senti de A à Z (admise avec 7.5 pas le temps pour une péridurale) … Bébé 2 va super bien et Nassima tu sais on ne donne plus de bain au bébé on te propose de te ramener un i pad et visionner une vidéo bain bébé et par la suite si tu veux le faire ben tu le fais toute seule … Bébé n a pas encore encore de médecin de famille :/ inscrit sur la liste d attente et en attend tjrs …

    • Sam chic

      Allô Nassima,
      Mes félicitations pour ce nouveau bébé, ce nouveau blog que je trouve très enrichissant et instructif surtout pour les nouveaux arrivant et même pour les anciens, car il y a toujours quelque chose à apprendre qui nous a échappée.
      Je te souhaite une bonne continuation, on te suit de près vas-y gooo !

    • souad

      Bonjour Nassima,

      Exellent article avec beaucoup de précisions merci.
      Mais si tu permets j’aimerais bien relever un détail que je trouve crucial. Les explications sont longues et ne donnent pas très envie de finir la lecture. Je tiens surtout à préciser que ma remarque est rédigée pour un but d’aider une compatriote pas pour quelconque sabotage ou mauvaises intentions.
      Je te félicite.

      • nassima_clochette

        Hello Souad

        Merci pour ton commentaire et je suis tout à fait d’accord avec toi j’ai moi-même précisé cela, ça ne ressemble pas, en effet, à ce que j’écris d’habitude mais je voulais vraiment TOUT partager vu que ces infos ne sont présentes nul part sauf si on connais ces organismes. je ferais attention à cela pour les billets à venir et tes remarques et commentaires sont toujours les bienvenus 🙂

  • Sarah

    Hate de vivre l’expérience commencer une nouvelle vie apprendre a réellement vivre dans un environnement saint inchalah.
    Ton expérience est encourageante est rassurante puisse allah te conduire a réaliser le meilleur inchalah.
    Bravo a toi femme algérienne😉

  • Azil

    Excellent , j’ai toujours été fier de toi , tu as toujours été débrouillarde depuis que tu es jeune . je connais ton talent ta capacité de faire et aller jusqu’au bout des choses.
    je te souhaite une grande réussite dans tous tes projets ceux d’aujourd’hui et ceux à venir.👍💞

  • La Snoopette

    Coucou 🙂

    Bravo pour cet article détaillé et heureuse que malgré les difficultés au début pour trouver un médecin pour le suivi, tout s’est bien passé.

    Pour les échographies, c’est pareil en Tunisie, nous en avons 3.

    Hâte de lire tes prochains billets !

    • nassima_clochette

      hello ! Merci pour tes encouragements

      un gros coup de stress je t’avoue heureusement que ça s’est réglé.

      Interessant donc ça ne change pas grand chose pour les mamans tunisienne lol nous on nous a habitué à faire chaque mois …

  • Warda

    Bonjour, merci pour le partage de votre expérience, je suis algérienne comme vous, mon expérience n as pas encore abouti, bb se confine et ne veux pas sortir 😊, par contre en ce moment de pandémie, les services dont vous avez parlé ne sont plus offert d au moin dans mon cas. Bon courage.

  • Farah

    Super beau récit très bien écrit et avec beaucoup d’informations utiles! Je vous confirme que votre expérience est représentative de la majorité des cas au Québec. Je vous souhaite bonne continuation avec votre nouveau bébé.

  • nadia

    Merci bien Nassima. Je l ‘ai trouvé très utile l’article comme enceinte nouvelle arrivante.J’arrive pas de trouver des témoignages vraiment mille merci encore une autre fois.Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *